Les promenades des enfants juifs

Découvrez nos trois promenades pédestres qui vous conduiront sur les traces des enfants juifs cachés au home Elisabeth à Jamoigne durant la seconde guerre mondiale.

Madame Geulen s’était portée volontaire pour accompagner les enfants sur leur lieu de « cachette ». En gare du Quartier Léopold à Bruxelles, on lui confiait un ou plusieurs enfants juifs. Elle recevait alors leurs faux papiers d’identité et leur lieu de cache. A Libramont, elle empruntait un second train qui desservait la ligne Libramont-Virton. Pour rejoindre le home à Jamoigne, elle pouvait choisir et alterner entre deux arrêts… suivant ses appréhensions et son expérience, soit la gare d’Izel (promenade 1), soit le point d’arrêt de Jamoigne, sur les hauteurs de Valansart (promenade 2). La prudence et la discrétion absolue étaient de mise sur ces voyages.

 

 


 

 

 

 

 


Imprimer   E-mail